<h1>Domaine de la Tour du bon</h1> <h2>appelation Bandol controlée</h2> <p>1996 : Richelieu. Millésime étonnant marqué encore par des pluies mais la maturité des raisins pour les rouges n’en a pas subi les conséquences. Le degré des 2 cuvées atteignent les 13,6 avec des couleurs très soutenues. Une cliente évoquera en dégustant le Saint Ferréol, une stature comme un grand homme d’église : vin très cohérent, sombre et mystique. </p> <p>1997 : Eté indien. Charge des vignes assez importante et notamment sur les Mourvèdre : nécessité d’un effruitage. Millésime tardif. Importante pluie fin Août suivie d’une forte chaleur, une pression de pourriture grise est à noter sur les Cinsault les plus précoces . Les vendanges seront précipitées pour éviter trop de tris. Les Grenache ont beaucoup coulé, la vendange repose essentiellement sur les cépages tardifs comme le Mourvèdre et la Clairette. Un été indien s’installe durant le mois de Septembre. Les raisins mûrissent lentement comme rarement donnant un profil soyeux tout particulier aux vins. Cuvée classique : très bel équilibre. Nous élaborerons même un vin naturellement doux : « le nez rouge » à base de grappillons de Rolle en pourriture noble.</p> <p>1998 : Magique. Année idéale, sans trop de rendements avec une montée en puissance synchronisée des degrés et des maturités phénoliques. Vendanges réalisées à l’optimum, sans pression quelconque de la météo. Résultats offrant rondeur, amplitude, masse tannique et fruit superbe sur les rouges. Pas d’érafflage sur le Mourvèdre. Incorporation de 10% de carrignan dans le Saint Ferréol et élevage en foudre de 35 hl de ce dernier. </p> <p>1999 : Elégance. Année généreuse, beaucoup de grappes dans les Mourvèdre ce qui a freiné l’ardeur de la montée les degrés avec un été chaud. Les vins sans trop d’extraction possèdent une élégance naturelle avec un très bel équilibre acide-alcool-tannins. Coup d’essai du « d’où » élaboré avec les Grenache du Clos des Aïeux, muté au marc de Provence, élevé en bois.</p> <p>2000 : Confiture. La forte pression d’oïdium dans les vignes, le vent , la chaleur de l’été et les petits rendements ont amené les raisins à des degrés jamais atteints. Pour le coup d’envoi des vendanges : 16° potentiel dans les Cinsault du Clos des Aïeux. Par rapport aux années précédentes, on observe un décalage entre la concentration en sucre élevée des raisins (passerillage) et leurs maturités physiologiques (pépins encore verts et anthocyanes pas totalement synthétisées). Un dilemme s’installe pour le choix de la date des vendanges : sur quel paramètre se baser pour décider de la bonne « maturité » ? La raison l’emportera de vendanger sans faire de cuvée spéciale. Une concentration rare sera obtenue avec des notes de confiture de fraise dans le Rouge classique, avec tout de même de la fraîcheur. « D’où » superbe, plus dense , muté plus tôt pour garder plus de sucre qu’en 1999, élevé 2 ans en cuve inox pour garder sa ligne de fruit .</p> <p>2001 : Odyssée de l’espace. Lourde actualité entre les feux sur le Camp du Castellet et la chute des tours à New-York. Proche du millésime 2000 mais un cran au dessus pour les maturités phénoliques et les degrés des rouges flirtant avec les 15,4. Vins superbement généreux aromatiquement, sans lourdeur. Le blanc et le Saint Ferréol garderont un peu de sucres résiduels, donnant une patte particulière aux vins. Surmaturité des Grenache du Clos des Aïeux à 22° potentiel avec élaboration d’un vin naturellement doux, le " d’ici ". </p> <a href="accueil.htm">accueil</a><br /> <a href="histoire.htm">histoire de la Tour du bon</a><br /> <a href="climat.htm">climat</a><br /> <a href="geologie.htm">geologie</a><br /> <a href="microcosme.htm">microcosme</a><br /> <a href="360.htm">360</a><br /> <a href="sol.htm">homme et matiére</a><br /> <a href="cepages.htm">cépages</a><br /> <a href="cepagesblancs.htm">cépages blancs</a><br /> <a href="cepagesrouges.htm">cépages rouges</a><br /> <a href="vigne.htm">vigne</a><br /> <a href="planter.htm">planter la vigne</a><br /> <a href="soigner.htm">soigner la vigne</a><br /> <a href="vendanges.htm">vendanges</a><br /> <a href="http://www.tourdubon.com">Domaine de la Tour du Bon</a><br /> <a href="videos.htm">videos déchaussage</a><br /> <a href="videos2.htm">video des vendanges</a><br /> <a href="blanc.htm">vin blanc</a><br /> <a href="roses.htm">vin rosé</a><br /> <a href="rouge.htm">vin rouge</a><br /> <a href="saintferreol.htm">cuvée saint Ferréol</a><br /> <a href="revolution.htm">revolution</a><br /> <a href="millesime.htm">millesime</a><br /> <a href="cave.htm">millesime</a><br /> <a href="millesime0206.htm">millesime</a><br /> <a href="dou.htm">vin doux</a><br /> <a href="dici.htm">vin d'ici</a><br /> <a href="commander.htm">commander du vin</a><br /> <a href="fichestechniques.htm">fiches techniques des vins</a><br /> <a href="liens.htm">liens</a><br /> <a href="venirici.htm">venir à la Tour du bon</a><br /> <a href="gites.htm">gite Tour du Bon</a><br /> <a href="bellevue.htm">gite bellevue</a><br /> <a href="salons.htm">salons des vins</a><br /> <a href="fetemillesime.htm">fete du millesime</a><br /> <a href="presse.htm">revue de presse</a><br /> <a href="index.php"></a>actualités de la Tour du Bon<br /> <a href="infoslegales.htm">infos legales de la tour du bon</a><br />
Dernière mise à jour : 30/08/12
© Tour du Bon 2007 Tous droits réservés